Projet Dyslexie

LE PROJET DYSLEXIE A PIERRE PUGET :

la prise en compte et l’accompagnement des difficultés réelles des élèves.

 

Qu’est-ce-que la dyslexie ?

Les troubles des apprentissages couvrent les troubles en “dys” (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie) et le TDAH (trouble du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité). D’autres symptômes y sont souvent associés : perte de confiance en soi, anxiété, agressivité, rejet de l’école… Des troubles de la mémoire peuvent être associés à un TDAH. Ces troubles ne relèvent pas de la déficience intellectuelle, qui concerne un ensemble de fonctions cognitives.

Les troubles en “dys” sont spécifiques à une fonction cognitive, à la capacité d’apprendre en quelque sorte. La dyslexie affecte plus spécifiquement les apprentissages scolaires et le langage écrit. C’est ce que l’on appelle un trouble spécifique des apprentissages. La dyslexie peut parfois relever du handicap dit “cognitif”, tel qu’il est reconnu par la loi du 11 février 2005.

Vidéo d’explication réalisée par Adrien Honnons

Comment s’organise le collège pour accompagner les élèves ?

 
 ➡ les élèves : lorsqu’ils sont repérés, le collège propose aux familles d’accompagner les élèves “dys” en les affectant dans des classes où les professeurs sont sensibilisés à ce trouble des apprentissages.   Ils sont entre 30 et 40 selon les années (en 2017-1018, ils sont 34 répartis dans les classes de 6C – 5C – 4C – 3C.)
 
 6 professeurs : Laurence LEMPEREUR – Aurélie GIBERT – Audrey NOIROT – Marie Laure BRUGIERES – Jessy LIVOLSI – et Thierry CHARLES, référent du projet.
 

 ➡ modalités : les élèves “dys” des 4 niveaux sont regroupés tous les vendredis au CDI (les 6èmes bénéficient également du dispositif le mardi, par quinzaine, de 8h à 9h). Les enseignants proposent des ateliers pour travailler des compétences transversales et des compétences sociales. Par exemple, des exercices sollicitent la mémoire, d’autres accentuent le travail sur la lecture et l’écriture, en s’adaptant aux besoins de chaque élève.

 
De façon générale, ces ateliers ont un impact sur la confiance en soi, et ont pour objectif de redonner confiance en l’Ecole et en leurs possibilités. Les professeurs leur donnent aussi  des astuces pour mieux vivre avec leur dyslexie.
 

Préfigurateur du plan numérique